La technologie au service du Bien Social

« Se connecter aujourd’hui, créer demain » est le thème retenu pour la 7ème édition du Sommet pour le Bien Social qui s’est tenue le lundi 19 Septembre 2016 à l’hôtel Azalaï de Cotonou en prélude à l’Assemblée Générale des Nations Unies.

Un Sommet pour le Bien Social, pourquoi ?
Visuel officiel du Sommet pour le Bien Social 2016 au Bénin

Visuel Officiel du Sommet pour le Bien Social 2016 au Bénin @PNUDBenin

Le Sommet pour le bien social est une conférence annuelle organisée pour examiner l’impact de la technologie et des nouveaux médias sur les bonnes initiatives sociales dans le monde. Il est une initiative conjointe du PNUD, de Mashable, du 92nd Street Y et de la Fondation des Nations Unies. Il a vu le jour à New York en 2009. Ce sommet s’inscrit dans le cadre de l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) à l’horizon 2030. Par ce sommet, les initiateurs tentent de passer en revue les 17 objectifs et réfléchissent aux moyens à mettre en œuvre pour les atteindre.

Ainsi, pour cette septième édition du Sommet pour le Bien Social, spécialistes des médias, cadres du ministère de la communication et de l’économie numérique, blogueurs,  jeunes parlementaires et acteurs des TIC se sont réunis autour du thème « Se connecter aujourd’hui, créer demain ». Ils ont réfléchi ensemble afin de faire des propositions concrètes sur la contribution des TIC  et des médias sociaux dans l’atteinte des ODD. Trois communications ont meublé la cérémonie et préparé les participants aux discussions en groupe après l’allocution du représentant résidant adjoint.

Allocution du Représentant Résident Adjoint du PNUD
M. Gilbert POUMANGUE, Représentant Résident Adjoint du PNUD

Monsieur Gilbert POUMANGUE, Représentant Résident du PNUD lors de son allocution

 

 

Dans son allocution, Monsieur Gilbert POUMANGUE, Représentant Résident Adjoint du PNUD au Bénin, après avoir rappelé le contexte d’adoption des 17 ODD, a d’abord salué la jeunesse fortement représentée et de lui rappeler que l’atteinte des OOD au Bénin d’ici 2030 dépendra de son implication active et efficace. Il a  ensuite salué « l’engagement du Gouvernement béninois, qui a présenté le 1er Septembre dernier sa feuille de route pour la mise en œuvre des ODD au Bénin ». Enfin, il a exhorté les participants à « s’engager et à se joindre aux efforts déployés au niveau mondial et national en vue de la mise en œuvre des ODD» avant de laisser place aux communications.

ODD : contenu et indicateurs
une présentation de Mme GInette

17 ODD: Contenu et objectif. Extrait de la présentation de Mme Ginette par @amevi9

À sa suite, la conseillère économique du PNUD, Mme Ginette MONDONGOU Camara, a présenté la communication qui a pour thème « les ODD : contenu et indicateurs ». Dans son introduction, elle rappelé que « Les ODD constituent le nouveau cadre mondial de planification et de redevabilité des politiques publiques de développement aux niveaux mondial et national ».

Selon la communicatrice, les ODD reprennent les objectifs 1 à 5 non achevés des OMD ce qui fait des ODD une continuité plus englobante des OMD. Les Objectifs 6 à 11 regroupent les nouveaux domaines tels que l’eau, l’énergie, et bien d’autres. Quant aux objectifs 12 à 15, ils relèvent du domaine des actions à mener pour la planète. En outre, les objectifs 15 à 17 correspondent aux objectifs mondiaux que sont la paix, la justice, des institutions efficaces et des partenariats à nouer pour l’atteinte des ODD.

Au titre des spécificités, elle a d’abord énuméré : l’universalité et ensuite la nécessité d’une approche intégrée des politiques. Cependant, elle a relevé des risques liés à la mise en œuvre des ODD au Bénin. Enfin, elle a fait des recommandations et d’inviter les uns et les autres à jouer leur partition dans l’atteinte des ODD.

ODD : mise en œuvre et contribution attendue de la jeunesse
ODD: MIse en oeuvre et contribution attendue de la jeunesse

Extrait de la présentation de M. Alastaire ALINSATO par @amevi9

« ODD : mise en œuvre et contribution attendue de la jeunesse » a été le thème de la seconde communication présentée par M. Alastaire ALINSATO, de la Direction Générale de la coordination et du suivi des ODD. En effet, dans le cadre de la mise en œuvre des ODD au Bénin, M. Alastaire a relevé des contextes favorables. On peut citer l’avènement d’un nouveau régime, l’arrivée à échéance des documents de planification et de programmation du développement ainsi que l’expérience acquise des OMD. Toutefois, il existe des menaces.

Quant aux menaces, il a relevé le faible système d’information statistique, les contraintes budgétaires, l’asymétrie de priorités entre les partenaires, les ODD et le Gouvernement. Il a ensuite présenté l’architecture d’intégration des ODD dans la vision du Bénin à l’horizon 2040 avec des évaluations décanales. En ce qui concerne la contribution des jeunes, il a mis l’accent sur la mise en œuvre, le suivi et la redevabilité pour les jeunes avant de conclure que les ODD sont plus tournés vers les jeunes.

Contribution de la technologie à la mise en œuvre des ODD
Contribution de la technologie à la mise en oeuvre des ODD

Extrait de la présentation de M. @gilleskounou par @amevi9

La dernière communication de Gilles KOUNOU, consultant en innovation digitale et transformation numérique est axée sur la « contribution de la technologie à la mise en œuvre des ODD ». Dans une riche présentation, il a fait l’état des lieux des TIC de nos jours ensuite de poser la question de savoir jusqu’où pouvons-nous aller grâce aux TIC. Si pour le lui, les ODD définissent un Framework structurant, alors, avec les cinq capacités du numérique à savoir : connecter, capter de la donnée, le langage & OS, le web et la computation, il est dinc bien possible d’atteindre les ODD grâce aux TIC.

Travaux de groupe et séance de restitution
Sommet pour le Bien Social

Les participants en groupe de travail suivi des restitutions. crédits photos Femi IDOHOU/ @PNUDBenin

Au terme de ces présentations, cinq groupes de travail ont été mis en place au sein desquels les participants ont eu à réfléchir sur les apports significatifs de la technologie dans les domaines de la santé, de l’agriculture, de l’éducation, des changements climatiques, de la production afin d’aboutir à des propositions fiables et viables, réalistes et réalisables pour l’atteinte des ODD.
En somme, ce sommet qui a réuni professionnel des médias, cadres du ministère de la communication et de l’économie numérique, jeunes parlementaires et blogueurs a été un véritable creuset de réflexion, de partage et d’échange pour le rayonnement de notre nation et pour un monde meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *